Des blouses pour nos prémas !

Les prématurés en début de prise en charge sont en grande majorité, porteurs d’un KTC (ou cathéter veineux central) ce dispositif médical constitué d’un très fin et long tuyau souple (cathéter) introduit dans une veine et amené jusqu’à l’entrée du coeur. Il est utilisé dans le but de perfuser l’enfant en attendant une bonne tolérance digestive mais aussi pour introduire des médicaments. Le cathéter se trouve en général au niveau du membre supérieur.
Ce cathéter empêche le port de vêtements que l’on peut trouver dans le commerce, de part sa situation et pour des raisons d’hygiène.

A la demande de l’équipe médicale du service de néonatalogie des blouses pour ces prémas ont été crées par Aurélia et sa fine équipe! Grâce à elles, c’est déjà 25 blouses qui vont venir remplir les étagères du service!

Si vous aussi vous avez envie de faire grossir le stock du service…alors n’hésitez pas!
Le patron est téléchargeable ICI, il est en anglais mais est très facilement compréhensible grâce aux images, cependant si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter via l’adresse : association.premayotte@gmail.com

 

L’association

PréMayotte est une association loi 1901, destinée aux familles d’enfants nés prématurément, au sein du service de néonatalogie de l’hôpital de Mamoudzou (Mayotte).

Créée par Anne-Sophie Tricard en 2016 suite à la naissance de ses jumeaux, elle vise à soutenir et accompagner les familles qui sont confrontées à la prématurité mais aussi, à fournir du matériel dit « de confort » pour le service de néonatalogie du centre hospitalier de Mamoudzou.

L’association organise notamment des collectes de bodys, pyjamas, coussins d’allaitement, sorties de bains etc…en métropole, et s’occupe de les faire acheminer par voie postale, directement au sein du service de néonatalogie.

-Cache couveuse !

Voilà les dimensions du cache-couveuse, j’espère que ça suffira aux gentilles petites mains pour la réalisation de ces derniers! Un patron est également en cours de création, dès que je l’aurais je mettrai cet article à jour !

 

Normalement les caches couveuses ont 2 faces : une avec motif prévu pour être la partie « jour » et une unie, de couleur plutôt sombre prévu pour être la partie « nuit ». Il est important de pouvoir lever les rabats sur les côtés afin d’accéder facilement aux portes d’ouvertures de la couveuse, pour que les parents puissent passer leur mains, et caresser leurs petits warriors…

Il a pour but, de favoriser le développement, en permettant le confinement et donc la protection de la lumière des néons et du jour, comme le fait le ventre de la maman.

Il est important pour des questions d’entretien, qu’ils soient réalisés en cotons. 

Il faut également un tissu très épais, afin qu’ils soient parfaitement opaques.  

A VOS MACHINES !!!

Si vous avez des questions, besoin de précisions, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à l’adresse : itsonlytwins@gmail.com

 Une gentille petite main à refait un croquis plus précis :


Les pressions peuvent être remplacées par des boutons ou des liens 😉

Je compte sur vous!!

Petit retour sur l’histoire…Pour vous expliquer un grand projet, qui me tient vraiment très à coeur…

 

J’ai accouché, le 14 octobre dernier, à 29 SA, de deux enfants : Valentin & Nina, à l’hôpital de Mamoudzou (Mayotte). J’avais toujours imaginé que le jour de la naissance de mes enfants serait l’un des plus beaux jours de ma vie, que je pleurerais de joie, d’amour, de bonheur….Qu’on me poserait mes bébés sur mon ventre, ou qu’en cas de césarienne ils feraient un peau à peau avec papa….

J’avais tout imaginé sauf ça…Je ne pensais pas réveiller mon mari a 3h du matin avec pour seule phrase « Appelle les pompiers, y’a un soucis, j’ai perdu les eaux… » puis en allumant la lumière « C’est pas la poche des eaux, c’est du sang…Je perd du sang! Dis leur de se dépêcher… » et de lui répéter « C’est pas possible, pas maintenant, ils sont trop petits, beaucoup beaucoup trop petits…. » Je n’avais pas pensé que les premiers cris de mes bébés pouvaient me déchirer le coeur, je ne pensais pas que je n’aurais pas la force de prendre mon téléphone pour prévenir qu’ils étaient nés, je n’avais pas imaginé qu’on pouvait souffrir plus psychologiquement que physiquement en donnant la vie…Je n’avais pas envisagé que je verrai pour la première fois mes bébés en photos, intubés, et qu’à la vue de ces photos mon monde s’écroulerait…Je n’avais pas pensé que j’aurais détesté être félicitée…Je ne pensais pas qu’on pouvait autant culpabiliser d’avoir donner la vie….Je n’imaginais pas comme la vie pouvait être cruel avec d’aussi petits êtres…Je ne pensais pas que la vie de parents pouvaient commencer par les pires angoisses, et que celle d’enfants par autant de souffrance….

71  jours…

71 jours…avant d’arrêter de surveiller les battements cardiaques de mes bébés sur un écran….

71  jours…pour qu’ils apprennent à téter, respirer, digérer…

71 jours….pour qu’ils dépassent les 2000g

71  jours…de peau à peau, d’angoisse, de massage, de médecins, d’infirmières…

71  jours…avant de pouvoir m’occuper de mes enfants sans sur-blouse, charlotte, masque…

71  jours…d’hospitalisation.

Je n’avais pas non plus pu imaginer avant de vivre tout ça, à quel point le soutien psychologique de l’équipe médicale est important…Combien il est important de pouvoir parler à des mamans qui comprennent, qui vivent les mêmes angoisses, les mêmes épreuves aux mêmes moments…Combien avoir des retours de mamans qui ont maintenant de grands enfants en pleine forme est important, combien ça permet de garder l’espoir dans les moments les plus sombres…J’avais sous estimé tout ça….

J’avais aussi sous estimé le manque de moyens fournis à ces services….Les moyens médicaux de première nécessité, sont bien heureusement, à la hauteur de ce que l’état des enfants requiert…Mais le reste? Comme il est difficile de trouver des vêtements qui leur vont, alors qu’il est tellement important, pour nous, parents, d’habiller nos petits…Ils ont l’air un peu plus en forme, un peu moins patient, un peu plus enfants, et nous un peu plus parents.

J’ai vu des infirmières fabriquées des coussins d’allaitement, des cocons, des caches-couveuses….tout ça juste avec des draps, pour le bien-être des bébés et de leur famille….

147312603

Mayotte c‘est loin, une île perdue au milieu de l’océan indien, où les grandes marques ne sont pas encore venues s’installer…pas de Kiabi, pas de Verbaudet, ni même un Carrefour,  alors la difficulté de trouver les petits vêtements est encore plus importante qu’en métropole…Nous avons eu la chance d’être expatriés, d’avoir donc toute notre famille en métropole, et de pouvoir recevoir des dizaines de colis, plus remplis les uns que les autres de petits bodys, de petits bonnets, et autres grenouillères…

 

L’état de santé de notre Twinette nous a obligé à rentrer en Métropole, et donc à quitter Mayotte…cependant j’ai gardé contact avec quelques IDE du service, et les besoins se font toujours sentir…J’aurais aimé pouvoir me rendre utile pour eux, afin de rendre un petit peu de tout ce qu’ils ont pu m’apporter, je pensais d’abord le faire à mon niveau, de manière individuelle…mais  plus on est de fous plus on rit non ?!! J’ai donc dans un premier temps créer une cagnotte en ligne, afin de récolter quelques dons pour permettre l’achat de quelques petites choses et un envoi..

Tout le monde n’a pas les moyens financier de donner, mais tout le monde peut m’aider à relayer à un plus grand nombre de personne ce projet….Alors s’il vous plait partagez, RT, mailer…Faites tourner!

 

 

On peut aussi m’envoyer les body/grenouillère ou encore les sorties de bain, les bonnets, un coussin d’allaitement…qui sont dans la cave de nos soeurs/cousines/amies etc etc en taille 000 // 00// 0 / 1 mois.
Et peut être que vous avez dans votre entourage, quelques petites mains qui pourraient coudre des caches couveuses….
 Je compte sur vous !
img_20151031_134941

Pour ne rien rater, vous pouvez vous abonner à mon blog en cliquant sur le bouton « Suivre » en bas à droite de votre écran

Vous pouvez vous abonner à la page Facebook qui se trouve ici

Ou bien sur Twitter

Pour me contacter : itsonlytwins@gmail.com
Un nouvel article sur l’avancement du projet c’est par